Comment créer son studio photo à la maison

Les conseils pour créer son propre studio photo à la maison avec tout le matériel et les accessoires nécessaires.


Liens

   8 configurations d'éclairage pour débuter en photo portrait studio (GUIDE GRATUIT)   

Si disponible des liens affiliés sont utilisés dans cet article.

LES FONDS STUDIO

L'ÉCLAIRAGE

LES MODELEURS DE LUMIERE

LES ACCESSOIRES


Disposer de son propre studio photo est le rêve de nombreux photographes amateurs ou même professionnels, mais pas toujours accessible à tout le monde en raison du budget.

La solution c’est de monter son studio photo à la maison.

Dans cette vidéo je vous explique quel est le matériel minimal à disposer pour créer votre premier studio photo à la maison sans vous ruiner.

 

Espace

Oui la première chose à définir c'est de l'endroit de la maison qui fera office de studio.

Cela demandera certainement un peu de négociation si vous êtes en couple, mais vous pouvez utiliser une chambre, votre salon ou encore votre garage.

Selon la superficie vous pourrez réaliser des portraits de plein pied, ou juste du haut du corps.

Si possible, il faudra éviter les murs de couleur, couleur qui pourra se reflétée sur votre modèle dans certains cas (sauf si c'est bien intentionnel bien entendu).

N'oubliez pas de prévoir un espace de rangement de tout votre matériel  (sauf si vous avez réussi à négocier avec votre moitié une studio photo permanent à la maison :-) ).

 

Fond studio

Maintenant que vous avez l'espace, il faut prévoir le fond qui sera placé derrière votre modèle (ça permet aussi de dissimuler le désordre du salon qui ne serait certainement pas très intéressant à voir sur vos photos).

Un mur de la maison

La solution la plus simple et abordable, si c'est possible, c'est de simplement utiliser un mur de la pièce libre de tout objet gênant.

On préférera un mur de couleur blanche ou neutre (gris par exemple), ou avec des motifs pour un style plus artistique.

Les murs de couleurs peuvent aussi être utilisés mais attention aux reflets de couleurs sur votre modèle.

Fond en tissu

Sinon vous pouvez aussi opter pour un fond en tissu, soit un simple drap ou alors de véritable fond en tissu pour la photo.

Cela ne coutera pas trop cher, c'est lavable et vous n'aurez pas beaucoup de mal pour tout ranger.

L'inconvénient des fonds en tissu, ce sont les traces de plis qui peuvent se générer et gâcher vos photos.

Il faudra passer à la case repassage, ce qui peut être compliqué si le fond est très grand.

Fond en papier

Pour résoudre le problème des plis sur le fond tissu, il existe les fonds en papier (papier cartonné plus précisément) disponibles en plusieurs couleurs et largeurs.

Ils coûtent un peu plus cher, mais cela reste abordable.

Le principal défaut, c'est qu'avec le temps ils vont se salir et vous serez forcé de les couper (ils ne sont pas lavables).

Le rangement peut aussi devenir un problème (surtout si vous en avez plusieurs) puisqu'ils se rangent sous forme de rouleaux.

Fond papier

Fond en vinyle

Les fonds en vinyle sont une autre solution pour les fonds studio, ils éliminent également les traces de plis, sont lavables, plus résistants que le papier et disponibles dans de nombreuses couleurs.

Par contre ils sont beaucoup plus chers et plus lourds.

Supports de fond studio

Sauf si vous attachez votre fond sur votre tringle à rideau du salon (perso je ne vous le recommande pas), il faudra aussi prévoir des supports de fonds.

Même si on en trouve sur internet à des prix très peu chers, investissez tout de même dans des modèles de bonne qualité pour que tout ne vous tombe pas dessus par accident.

Ces supports de fond mobile pourront être déplacés et rangés contrairement à de véritables supports de fonds studio professionnel qui sont fixés au mur ou plafond.

Support fond studio

 

Kit de fond avec support

Il y aussi une autre solution, c'est le kit tout en un : un fond en tissu étirable + un support télescopique qui vient étirer le tissus afin d'éviter les plis.

La marque Westcott propose des modèles de très bonne qualité avec la gamme X-Drop qui sont aussi pratiques s'il vous arrive de faire des photos à l'extérieur (pas en extérieur car pas suffisamment lourd).

Fond Westcott X-Drop

Fond pliant

Il existe aussi des fonds pliant, un peu comme les tentes Quechua de Decathlon, un coup de main sera nécessaire pour les remettre dans leur étuis.

Ils n'ont pas forcément besoin de support puisqu'on pourra simplement les adosser contre un mur.

Mais attention, les traces de plis ne disparaissent pas forcément toutes lorsqu'il est déployé.

Fovitec fond pliable

 

L'éclairage

L'éclairage studio peut se faire soit avec de la lumière naturelle (si vous avez par exemple la chance d'avoir une grande entrée de lumière par une fenêtre ou baie vitrée), mais dans la majorité des cas, on utilisera de la lumière artificielle.

Lumière continue

La première solution qui est en plus très abordable c'est la lumière continue.

On en trouve soit avec des ampoules ou alors avec des LEDs.

Le première avantage c'est qu'en utilisant de la lumière continue vous ne serez pas perdu au niveau de vos réglages actuels de votre appareil photo, puisque vous visualisez directement le rendu final de la photo.

Autre avantage non négligeable, si vous faites aussi de la vidéo, vous pourrez réutiliser ces mêmes éclairages continus.

Mais il y a aussi quelques points négatifs à la lumière continue :

  • la puissance n'est pas toujours suffisante, avec du coup le besoin de monter en ISO pour compenser
  • il faudra jongler avec la lumière ambiante de la pièce que vous ne pourrez pas supprimer et qui peut aussi avoir une "couleur" différente de vos lampes
  • il sera aussi difficile de figer des mouvements rapides

Lumière continue

 

Flash cobra

Pour éviter les défauts de la lumière continue, on va plutôt utiliser en photo studio de l'éclairage de type flash.

Vous pourrez commencer avec de simples flashs cobra (appelés aussi "Speedlight"), qu'on voit souvent attachés à la "griffe" des appareils photo.

Mais pour la photo studio, on les utilisera plutôt en mode "déporté", c'est à dire non attaché à votre appareil photo afin d'avoir plus de souplesse sur la position des lumières.

Les avantages du flash cobra :

  • son prix (les premiers modèles inférieurs à 100€)
  • léger et compact
  • fonctionne avec piles ou batteries
  • son flash de lumière de très courte durée est idéal pour figer les mouvements (et avoir des photos nettes sans flou de bougé)

Les inconvénients du flash cobra :

  • contrairement à la lumière continue, il faudra d'abord prendre la photo afin de vérifier l'impact du flash sur la photo. Cela nécessitera de nombreux tests afin de valider la bonne position ainsi que la puissance adéquate.
  • la puissance sera aussi limitée
  • le temps de recyclage, c'est à dire le temps de recharge du flash entre deux photos, peut être assez long (supérieur à une seconde)

Flash cobra

Flash studio

Autre solution de flash, ce sont bien sûr les flashs studio qui sont plus adaptés que les flashs cobra pour la photo studio.

Les avantages du flash studio :

  • beaucoup plus puissant
  • temps de recyclage plus court
  • grâce à la lampe pilote (lumière continue en complément de l'ampoule flash) permet d'avoir un aperçu du rendu final de la photo sans avoir besoin de la prendre à chaque fois

Les inconvénients du flash studio :

  • c'est déjà son prix, qui commence à quelques centaines d'euros
  • son encombrement (il sera plus difficile de les trimballer lors de vos déplacements)
  • même s'il existe quelques modèles sur batterie, il faudra souvent prévoir une alimentation sur secteur

Flash studio

Point important à savoir pour la photo studio avec des flashs, il faudra maitriser la prise de vue au flash, puisque les réglages à effectuer sur votre appareil photo seront différents des prises de vue en éclairage naturelle.

 

Les déclencheurs

Si vous choisissez la photo avec des flashs, il faudra penser aux déclencheurs.

Ce sont des petits boitiers qui permettront de déclencher à distance les flashs (cobra ou studio) lorsque vous prenez les photos.

Ils pourront également dans certains cas piloter la puissance des flashs ainsi que le "zoom" (pas le zoom de votre objectif, mais plutôt l'angle de lumière de vos flashs, mais nous verrons cela dans un autre article).

Ces déclencheurs vont en général par deux : un transmetteur positionné sur la griffe de flash de votre appareil et d'un ou plusieurs récepteurs raccordés à vos flashs.

Certaines marques, notamment Godox, ont des récepteurs intégrés dans les flashs, donc pas besoin d'en acheter séparément.

Il faudra bien prendre compte la marque de votre appareil et de vos flashs puisque tous les modèles de déclencheurs ne sont pas compatibles entre eux.

Déclencheur flash Godox

 

Les modeleurs de lumière

Parce que les flashs seront rarement utilisés tels quels, ce qui donnerait une lumière trop dure, on utilise souvent ce qu'on appelle des modeleurs de lumière.

Ces accessoires qui vient se fixer sur votre éclairage (continue ou flash), permettent de "modeler" la lumière en jouant sur la "douceur" de la lumière, son orientation, ...

Il en existe de différents modèles, mais le plus abordable pour les débutants en photo studio, c'est le parapluie.

Parapluie photo

Le parapluie peut être utilisé dans deux modes :

  • diffuseur : la lumière traverse la toile du parapluie
  • réflecteur : la lumière est réfléchie dans l'intérieur du parapluie

Autre type de modeleur, il existe aussi les boîtes à lumière qu'on retrouve sur différentes formes (carrée, rectangle, hexagonale), mais aussi avec différentes tailles.

Boite à lumière photo

 

Les accessoires

En complément des principaux éléments vus précédemment, il faudra ajouter quelques accessoires.

Tout d'abord des trépieds pour maintenir vos éclairages tout comme les fonds. Un conseil, ne négligez pas la qualité de vos trépieds surtout si vous utilisez des flashs studio qui peuvent être relativement lourds.

Tout comme les modeleurs de lumière qui agissent sur la lumière de vos éclairages, vous pouvez ajouter des réflecteurs qui sont souvent disponibles avec différents revêtements (translucide, blanc, gris, argenté, doré et noir).

Ces réflecteurs viendront compléter vos possibilités artistiques en réfléchissant la lumière ou en la bloquant (vous pouvez aussi les remplacer par des cartons mousse).

Réflecteur 5 en 1

Pour plus de créativité, vous pourrez également utiliser des gels de couleur (appelés aussi gelatines). Ils permettent de teinter la couleur initiale de vos flashs.

Gels couleur

Enfin, un accessoire qui n'est pas indispensable, mais qui peut être pratique pour les débutants ou les perfectionnistes, c'est le flashmètre.

Grâce à cet appareil (qui peut coûter plusieurs centaines d'euros), il est possible d'évaluer la bonne puissance à configurer sur les flashs sans risque d'avoir des photos surexposées.

Flashmètre

 

Voilà j'espère qu'avec ces quelques conseils vous aurez les éléments en main pour oser la photo studio à la maison tout en limitant les coûts.

N'hésitez pas à me mettre en commentaire si vous avez un studio à la maison et si vous rencontrez des difficultés avec la photo en mode studio...

 

[ Enregistrez cet article dans votre compte Pinterest pour le retrouver plus tard ]
       

Comment créer son studio photo à la maison




Commentaires