Qu'est ce que la vitesse d'obturation en photographie

Découvrez la vitesse d'obturation, un des 3 composants fondamental de l’exposition en photographie.


Liens

   L'ANTISÈCHE du photographe pour se rappeler des fondamentaux de la photographie (GUIDE GRATUIT)   


Tout photographe qui souhaite vraiment s'investir en photographie et sortir du mode automatique doit absoluement comprendre et maîtriser les 3 composants de l’exposition : l’ouverture, la vitesse et l’ISO.

Dans cet article je vous présente la vitesse d'obturation, ses impacts, et comment la configurer sur votre appareil. Vous verrez comment elle peut vous servir selon les cas de figure mais aussi les effets indésirables qu'elle peut avoir si elle n'est pas maîtrisée.

 

Qu'est-ce que la vitesse d'obturation ?

On devrait plutôt parler de durée d'obturation (ou temps de pose), puisqu'il s'agit de la durée pendant laquelle le capteur de l'appareil photo est exposé à la lumière.

Pour faire cela les appareils photo possèdent un mécanisme appelé l'obturateur qui est situé juste devant votre capteur (d'où le nom de vitesse d'obturation).

Cet obturateur est composé de deux "rideaux" (composés de lamelles) qui vont s'ouvrir puis se fermer afin de laisser entrer la lumière jusqu'au capteur pendant une durée définie.

Obturateur appareil photo avec les rideauxLes lamelles d'un des rideaux de l'obturateur

À noter que même si dans la majorité des cas l'obturateur est "mécanique" (c'est à dire avec le système de rideaux physiques), de nombreux appareils disposent d'un obturateur "électronique" qui est en fait géré directement par le capteur (nous verrons cela plus en détails une prochaine fois :-) ) mais le principe reste à peu près le même.

 

Cette vitesse d'obturation est variable et configurable. Elle va en générale d'une valeur très lente de 30 secondes jusqu'à une vitesse très rapide 1/4000 ème de seconde (elle peut être encore plus lente dans un mode qu'on appelle BULB mais aussi plus rapide sur certains modèles d'appareil photo).

Echelle de vitesse d'obturation

 

Quels sont les impacts de la vitesse d'obturation ?

La vitesse d'obturation (comme l'ouverture et l'ISO) agira directement sur le rendu de vos photos.

La luminosité

Tout d'abord elle impactera la luminosité de vos photos.

Si vous vous fixez une valeur d'ouverture et d'ISO fixe et que vous faites varier uniquement la vitesse :

  • en diminuant la vitesse (grande durée de temps) vous obtiendrez des photos plus lumineuses 
  • en augmentant la vitesse (courte durée de temps) vous obtiendrez des photos plus sombres 

Impact de la vitesse sur la luminosité des photos

Le mouvement

Deuxièmement, la vitesse d'obturation aura un impact sur le mouvement, qui pourra soit être flou ou figé selon la vitesse utilisée :

  • une grande vitesse (courte durée de temps) aura tendance à figer les mouvements
  • une petite vitesse (longue durée de temps) aura tendance à flouter les mouvements

On peut voir cela sur les photos suivantes, dans lesquelles Mario et Yoshi se livrent une course avec leur bolides respectifs.

Vitesse lente

Dans ce premier cas, la vitesse d'obturation est relativement "lente" (1/100s) par rapport à la vitesse de déplacement des karts. Du coup, ils apparaissent flous alors que le public en arrière-plan reste figé.

 

Vitesse d'obturation moyenne

Dans ce deuxième cas, j'ai augmenté la vitesse d'obturation à 1/200s. On peut voir que le mouvement des karts commence à se figer, mais cela reste encore un peu flou.

 

Vitesse d'obturation rapide

Maintenant j'ai augmenté la vitesse jusqu'à atteindre 1/2000s (soit une vitesse très rapide). Le mouvement des karts est pratiquement figé, on pourrait même penser que j'ai pris cette photo à l'arrêt.

 

Attention au flou de bougé

Comme tout photographe, il vous est certainement déjà arrivé de prendre une photo et de constater qu'elle est entièrement "floue" (les sujets de la photo qui sont mobiles ou fixes).

Cela est dû à un phénomène très simple à expliquer qui provient des micros mouvements que vous provoquez lorsque vous prenez la photo à main levée : c'est ce qu'on appelle le flou de bougé.

Flou de bougé en photographie

On peut le voir sur cette photo ici prise à une vitesse très basse de 1/10s. On a l'impression que la photo est nette, mais si on zoom un peu on s'aperçoit qu'elle est légèrement floue.

Mais ne vous inquiétez pas, il y a des solutions pour éviter le flou de bougé (malgré tous vos efforts pour rester le plus stable possible lors du déclenchement).

La première solution pour empêcher le flou de bougé est ce qu'on appelle une vitesse de sécurité.

Selon l'objectif que vous utiliserez (et donc du coup de la focale), il suffira de ne pas descendre en dessous d'une valeur de vitesse d'obturation égale à 1 / la distance focale de l'objectif et on pourra même pour garantir une photo encore plus nette, utiliser une vitesse égale à 1 / 2 x la distance focale de l'objectif (à voir selon les conditions de lumière et la focale).

Vitesse de sécurité contre le flou de bougé

Si je prends comme exemple un objectif 50mm, on évitera pour les photos prises à main levée, de descendre en dessous d'une vitesse d'obturation de 1/50s (voire 1/100s si les conditions le permettent).

Le flou de bougé sera plus fréquent lorsque vous utilisez des objectifs à grande focales (ex: télézoom).

Deuxième solution, c'est d'activer la stabilisation. Celle-ci peut être disponible soit au niveau de votre objectif ou alors de votre boitier. 

La stabilisation compensera les micros mouvements générés lors du déclenchement (mais il ne faut pas rêver, elle ne fera pas de miracles si vous n'êtes pas du tout stable).

 Troisième solution, c'est d'utiliser un trépied.

Cette solution n'est pas la plus pratique je l'avoue, mais c'est sans doute la meilleure pour éviter tout mouvement de votre appareil photo lors de la prise de vue. C'est d'ailleurs cette méthode que j'utilise pour mes photos de paysages ou alors en studio pour garantir d'avoir une image bien nette.

 

Comment paramétrer la vitesse d'obturation ?

Le paramétrage de la vitesse d'obturation sur votre appareil photo se fera à l'aide de deux modes :

  • le mode Priorité à la vitesse
  • le mode Manuel

Ce mode Priorité à la vitesse est un mode semi-automatique identifiable pour le symbole "S" ou "Tv".

Le mode priorité à la vitesse

Avec ce mode vous n'aurez qu'à vous concentrer sur la vitesse d'obturation et l'appareil choisira pour vous l'ouverture et l'ISO adéquate pour avoir une photo bien exposée.

 

Vous pouvez utiliser également le mode Manuel, qui vous donnera un contrôle absolue sur la vitesse d'obturation mais aussi l'ouverture et l'ISO.

Si vous n'êtes pas habitué à ce mode, oubliez-le pour l'instant et préférez le mode priorité à la vitesse qui sera beaucoup plus simple à utiliser sans se tirer les cheveux à chaque prise de vues.

 

Les cas d'usage de la vitesse d'obturation

Le bon usage de la vitesse d'obturation permet de s'adapter à différentes situation que l'on rencontre en photographie, que cela soit dans un but purement "technique" pour avoir une photo bien exposée ou alors pour avoir des effets plus créatifs.

Le cas le plus courant d'utilisation de la vitesse d'obturation c'est pour la photo sportive. En contrôlant la vitesse, on pourra jouer sur le mouvement soit pour le figé complètement ou alors pour volontairement créer du flou qui permettra de conserver la dynamique de l'action.

Photo de Dan GarriEXIF : f/7.1 - 1/640s - ISO 100
Photo par Dan Garri sur Unsplah

 

Autre usage, la photo de nuit. La faible quantité de lumière nécessite donc de laisser le capteur exposé plus longtemps à la lumière afin de ne pas obtenir une photo complètement noire.

Photo par Jeremy ThomasEXIF : f/2.8 - 25s - ISO 6400
Photo par Jeremy Thomas sur Unsplah

 

Je suis pratiquement certain que vous avez déjà vu ce type de photo de cascade ou de bord de mer avec une eau à l'aspect soyeux. Grâce à une vitesse d'obturation très longue, vous pourrez donc faire cet effet créatif.

Photo par Dawid ZawiłaEXIF : f/7.1 - 20s - ISO 200
Photo par Dawid Zawiła sur Unsplah

 

Enfin, autre exemple d'utilisation créative de la vitesse d'obturation, c'est pour faire du "light painting" (peinture avec la lumière en bon français). Pour cela il faut paramétrer une vitesse d'obturation très longue et avec une source lumineuse, laisser libre cours à son imagination.

Photo par BK GOHEXIF : f/4.0 - 10s - ISO 125
Photo par BK GOH sur Unsplah

 

J'espère que vous avez maintenant une meilleure compréhension du principe de la vitesse d'obturation. Mais comme pour toute chose en photographie, je vous invite à mettre en pratique ces concepts et à tester différents cas de vitesse selon les situations afin de voir le rendu que cela peut apporter à vos photos.

N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous rencontrez des difficultés avec ce mode ou quels sont les autres usages artistiques que vous aimez.

 

Regardez aussi

 

[ Enregistrez cet article dans votre compte Pinterest pour le retrouver plus tard ]
       

Comment créer un panorama avec Lightroom (photo paysage)




Commentaires